Actualités

06 Mars 2015
Quatre projets accomplis en Côte d’Ivoire, à Madagascar, au Mali et au Tchad

 

Quatre organisations ont présenté fin 2014 les rapports finaux de leurs projets financés par la Fondation Addax et Oryx.


PEFACI (Plateforme des Ecoles Familiales Agricoles de Côte d’Ivoire) a renforcé l’emploi et l’entrepreneuriat agricole des jeunes par la création d’une nouvelle structure : l’Institut de Formation à l’Entrepreneuriat Rural et Agricole (IFERA) à Yamoussoukro. L’institut propose des méthodes d’enseignement combinant la pratique et la théorie, adaptées aux étudiants ayant complété une formation dans les Ecole Familiales Agricoles de Côte d’Ivoire. (Cliquez ici pour plus d’information)


L’association TIM-SFV a facilité l’accès à l’eau potable dans 13 villages de la région d’Alaotra Mangoro à Madagascar, soit pour quelques 80'000 personnes, grâce à la remise de kits de chloration d’eau : Watalys. Ceci a permis une nette diminution de la prévalence des maladies liées à l’eau. (Cliquez ici pour plus d’information)


L’association AccEd, en partenariat avec l’association locale AJA Mali, a initié 130 jeunes à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication et formé 40 jeunes en tant que techniciens en informatique à Bamako au Mali. Ces jeunes proposent aujourd’hui des compétences professionnelles améliorées dans les domaines de l’informatique ce qui a facilité leur accès à l’emploi. (Cliquez ici pour plus d’information)


La Sahara Conservation Fund (SCF) a mené avec succès son projet de réintroduction de l’oryx algazelle au Tchad. Celle-ci a lieu dans la réserve Ouadi Rimé-Ouadi Achim au centre du pays où toutes les conditions favorables à la réimplantation de l’antilope à large échelle sont réunies. (Cliquez ici pour plus d’information)

 


Retour aux news