Actualités

20 Août 2013
Fin du projet visant à réduire les maladies liées à la qualité de l’eau au Malawi

 

L’organisation à but non-lucratif Canadian Physicians for Aid and Relief (CPAR) a présenté, en juin 2013, le rapport final de son projet visant à réduire durablement l’incidence des maladies liées à l’eau dans cinq villages du district de Nkhotakota au Malawi. Lancé en avril 2012, le projet a permis une diminution de 50,7 % à 2,5% du nombre de ménages déclarant des maladies liées à l’eau parmi les 1’212 hommes, femmes et enfants des villages. Cela a été réalisé grâce à l’accès à l’eau potable et à l’amélioration des pratiques sanitaires ainsi qu’à une meilleure hygiène alimentaire.

 

Le projet comprenait :

  • Des évaluations géophysiques, suivies de forages, de travaux de génie civil, du développement de puits, du raccord des pompes ainsi que d’analyses de la qualité de l’eau.
  • L’enregistrement des nouveaux points d’eau dans la cartographie du réseau d’eau du district afin d’assurer une surveillance à long terme et un soutien technique par le bureau de l’eau du district (DWO).
  • La mise en place et la formation de sous-commissions (WPSC) chargées de l’hygiène des forages, de la gestion de fonds, de la résolution de conflits, de la gestion de l’environnement, de l’hygiène des ménages et des pratiques sanitaires.
  • Des campagnes éducatives menées par CPAR et ses partenaires locaux dans onze villages avec un accent sur l'utilisation des latrines, l'importance d'utiliser de l'eau propre à tout moment et de se laver les mains aux moments clefs.

 

Le projet terminé, la majorité des habitants des cinq villages consomme de l’eau saine, utilise des latrines et démontre une amélioration de son comportement en matière d’hygiène. Les puits ont été forés à proximité du domicile des habitants, ce qui a également réduit la charge de travail des femmes et permis une meilleure fréquentation scolaire des enfants.


Retour aux news